intituler


intituler

intituler [ ɛ̃tityle ] v. tr. <conjug. : 1>
entituler 1265; bas lat. intitulare
Donner un titre à. Comment a-t-il intitulé son livre ?
Pronom. S'intituler : avoir pour titre. Ouvrage qui s'intitule : « Mémoires de guerre ». Se donner le titre, le nom de. « les rois d'Orient qui s'intitulaient cousins du soleil » (Voltaire).

intituler verbe transitif (bas latin intitulare, du latin classique titulus, titre) Donner un titre à quelque chose.

intituler
v. tr. Donner un titre à. Intituler un ouvrage.
|| v. Pron. Comment s'intitule ce film?

⇒INTITULER, verbe trans.
A. — DR. Mettre une formule en tête d'une loi, d'une ordonnance, d'un jugement (d'apr. Ac.). Les expéditions des jugements doivent être intitulées comme les lois, doivent être intitulées au nom du peuple français (Ac.). Il fut réglé aussi que les lettres et mandemens seraient intitulés de la manière suivante : « Isabelle, par la grâce de Dieu reine de France... » (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 4, 1821-24, p. 154). Plusieurs actes intitulés au nom du même souverain (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 659).
B. — Usuel
1. Donner pour titre, désigner par un titre. Intituler un roman, une pièce de théâtre, un tableau, un article. Si L'Homme qui rit est intraduisible, il faut intituler la traduction anglaise : L'Homme qui rit, en français, comme on a fait pour les Misérables, titre intraduisible également (HUGO, Corresp., 1869, p. 158) :
1. On raconte que Rosny, exaspéré par les erreurs typographiques que les protes faisaient ou laissaient passer, écrivit un article vengeur intitulé « Mes coquilles ». Quand Rosny le lendemain ouvrit le journal, il lut avec stupeur, en gros caractères, cet étrange titre : « Mes couilles ». Un prote négligent ou malicieux, avait laissé tomber le q...
GIDE, Journal, 1937, p. 1276.
Emploi pronom. passif. Avoir pour titre. De l'autre côté, le tableau s'intitule : Galerie de vues de la Rome moderne (BUTOR, Modif., 1957, p. 58).
2. P. ext. Appeler; désigner par un nom.
[Le compl. d'obj. désigne une pers.] J'ai une fille de vingt-quatre printemps à peine (...) alors, ma maison est assaillie par un tas de petits gredins en bottes vernies (...) qu'on intitule des prétendus (LABICHE, Isménie, 1853, 2, p. 272). « L'écureuil » qu'ils m'intitulaient les collègues, tellement que j'y mettais de l'ardeur à grimper dans les réserves (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 164).
[Le compl. d'obj. désigne une chose] L'influence prussienne même chez les hommes qu'on appelle royalistes était si minime que le seul bataillon intitulé neuchâtelois, qui faisait partie de la garde prussienne, ne pouvait malgré cette faveur se recruter qu'avec beaucoup de peine (GOBINEAU, Corresp. [avec Tocqueville], 1851, p. 168). Un menu composé de plats tous intitulés d'après mes œuvres (FLAUB., Corresp., 1880, p. 30).
Emploi pronom. réfl. Se qualifier de. Quand je pense que ces messieurs s'intitulent conservateurs! Que diable espèrent-ils conserver? (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 138) :
2. La plus célèbre modiste d'Autriche lui demanda la permission de s'intituler sa faiseuse, le plus illustre prince d'Europe lui demanda la permission de s'intituler son amant.
PROUST, Plais. et jours, 1896, p. 59.
P. iron. ou p. dénigr. Un garçon d'écurie qui s'intitulait postillon était assis sur le brancard de la carriole (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 304). Tel spéculatif de second ordre, qui s'intitulait philosophe (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 132).
,,Se donner abusivement un titre`` (Ac. 1935). Il s'intitule comte de... (Ac. 1935).
Prononc. et Orth. : [], (il) intitule [-tyl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1393 « donner un titre à (un livre) » (Ménagier, éd. J. Pichon, t. 1, p. 126); b) 1578 intitul [e] subst. « titre (d'un livre) » (J. DE BOYSSIÈRES, Les Secondes œuvres poétiques, 26 v° ds HUG.), attest. isolée; 1787 intitulé (FÉR. Crit.); 2. ca 1500 pronom. « se donner le titre, le nom de » (COMMYNES, Mémoires, éd. J. Calmette, t. 1, p. 53); 3. a) 1662 dr. « mettre une formule en tête de (un acte) » (LA FONTAINE, Epitre au duc de Bouillon, 73 ds Œuvres, éd. H. Régnier, t. 9, p. 125); b) 1694 intitulé subst. « formule qui se met en tête d'un acte » (Ac.). Empr. au b. lat. intitulare « appeler, intituler ». On trouve plus anciennement en fr. entituler « donner un titre à (un livre) » (1210 en[tuteller] ds T.-L.; 1246 entituler, ibid.). Fréq. abs. littér. : 241. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 238, b) 309; XXe s. : a) 374, b) 428. Bbg. DELB. Matér. 1880, p. 179.

intituler [ɛ̃tityle] v. tr.
ÉTYM. V. 1393; entituler, v. 1265; bas lat. intitulare, de 2. in-, et du lat. class. titulus « titre, inscription ».
1 Donner un titre à (qqch.). Titre. || Intituler un conte (→ Champi, cit. 1; gril, cit. 4).
Pron. || S'intituler : avoir pour titre. || Ouvrage qui s'intitule « Histoire (cit. 7) administrative et militaire du Consulat et de l'Empire ».
(1662). Dr. Mettre une formule au début de (une loi).
2 Appeler, nommer (→ Factum, cit. 2). || « De petits gredins (…) qu'on intitule des prétendus » (Labiche, in T. L. F.). || Intituler un nouveau plat, un gâteau.
——————
s'intituler v. pron.
ÉTYM. (Fin XVe).
Se donner le titre, le nom de… (qu'il soit réel, justifié ou qu'il soit usurpé). || S'intituler inventeur (→ Figuline, cit.). || Il s'intitule pompeusement directeur.Par ext. (sens passif). || Une auberge qui s'intitule « Grand Hôtel ».
1 Pour les Arcadiens, qui se croyaient plus anciens que la lune, il me semble qu'ils ressemblaient à ces rois d'Orient qui s'intitulaient cousins du soleil.
Voltaire, Correspondance, 4166, 18 janv. 1775.
2 Où, dans quelle ville, ce bouge mémorable qui ose s'intituler Théâtre des Folies ?
Colette, Belles saisons, Mes cahiers, p. 161.
——————
intitulé, ée p. p. adj.
|| Vers de Hugo intitulés « Châtiments ». || Article, traité, livre, pièce, film intitulé… (→ Esprit, cit. 187; forceps, cit.).Manière dont un livre, un chapitre est intitulé. Intitulé, n. m.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intituler — INTITULER. v. a. Donner un titre. Il ne se dit qu en parlant des titres qu on donne à un acte judiciaire, à un livre, à une comedie, ou à quelque autre ouvrage d esprit. Il a intitulé sa piece. il a donné au public un ouvrage qu il a intitulé.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • intituler — Intituler, Nominare, Inscribere. Il est intitulé, Inscribitur Panathenaicus …   Thresor de la langue françoyse

  • intituler — vt. , donner un titre à : balyî intituler mè /// on intituler non // titro intituler à <donner intituler comme /// un intituler nom // titre intituler à> (Albanais.001) ; intitulâ (001). A1) s intituler, se donner le titre de : prêdre… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • INTITULER — v. tr. Désigner par un titre le sujet d’un livre, d’une comédie, de quelque ouvrage de l’esprit. Il a intitulé sa pièce... Il a donné au public un ouvrage qu’il a intitulé ainsi... Substantivement, en termes de Librairie, L’intitulé d’un livre,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • intituler — (in ti tu lé) v. a. 1°   Donner un titre. Il a donné au public un ouvrage qu il a intitulé ainsi.... 2°   Terme de jurisprudence. Mettre la formule en tête d une loi, d une ordonnance, d un jugement, etc. Les expéditions des jugements doivent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTITULER — v. a. Donner un titre à un livre, à une comédie, à quelque ouvrage d esprit. Il a intitulé sa pièce... Il a donné au public un ouvrage qu il a intitulé ainsi ...  Il se dit particulièrement, en Jurisprudence, De la formule que l on met en tête d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • s'intituler — ● s intituler verbe pronominal être intitulé verbe passif Avoir tel titre : L ouvrage s intitule « À la lumière de l avenir ». ● s intituler verbe pronominal S attribuer tel titre (en général, auquel on n a pas droit) : Il s intitule architecte… …   Encyclopédie Universelle

  • intitula — INTITULÁ, intitulez, vb. I. tranz. A da, a pune un titlu unei scrieri; a numi într un anumit fel pe cineva sau ceva. ♦ refl. A purta un titlu; a se numi. [var.: (pop.) întitulá, vb. II. – Din fr. intituler, lat. intitulare. Trimis de valeriu,… …   Dicționar Român

  • Inventaire des articles concernant la musique classique — Projet:Musique classique/Inventaire des articles/Archive02 12 2004 Compositeurs A B C D E …   Wikipédia en Français

  • Projet:Musique classique/Inventaire des articles/Archive02-12-2004 — Modèle:Musique classique Archive : Wikipédia:Projet, Musique classique/Inventaire des articles/Archive02 12 2004 Cet article sert de « pense bête ». N hésitez pas à changer de catégorie un article qui vous paraît mal placé. Si un… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.